Plus d’actu sur DrakeKanye West, Drake, Jay-Z… Qui est le plus riche ? ClassementDrake : Son tatouage emoji moqué sur un TumblrIl y a ceux qui vont à la muscu comme s’ils allaient assister à un défilé de Kanye West et d’autres qui, s’ils n’y vont pas à l’arrache non plus, non pas peur de l’effort et de la tête à la grimace qui va avec. Drake fait partie de cette deuxième catégorie.On pourrait même commencer cet article en distinguant trois catégories de mecs à la salle de sport. Il y a celui qui opte pour le marcel, qui écoute du Kaaris et qui squatte près du vestiaires des filles pour lancer à chaque fois que la porte s’ouvre un petit : « Eh excuse moi, t’es nouvelle ici ? ». Une tentative d’approche aussi maladroite que son choix de débardeur moulant.

Le second, c’est le type qui arrive comme s’il allait shopper des préventes pour un concert d’A$AP Rocky et prêt à poster sur son Instagram un cliché #GymGoinUpOnaTuesday #OVOnewcollection. S’il pouvait pousser la fonte avec un chapeau et courir avec ses Yeezy Boost il le ferait. Il pourrait presque puisqu’il transpire plus à bouger de la tête sur le dernier album de Travis Scott que sur le tapis de course. Enfin il y la troisième catégorie de personne, ceux qui s’en foutent.Une team que Drake a décidé de rejoindre à en croire son dernier post Instagram. L’artiste canadien se dévoile en plein exercice et lance un s/o à sont coach qui lui, soulève plus de poids que vous ne soulevez de filles tout court.

Ou bien qui pourrait avec une seul main levez toutes vos conquêtes des 10 dernières années (oui le collège ça peut compter aussi). On rappelle cependant que Drake n’a pas eu besoin de ses muscles pour développer et coucher Meek Mill récemment.La marque OVO ne cesse de grandir. La griffe de Drake s’apprête à ouvrir une nouvelle boutique à LA. Le canadien en fait la promo à travers une vidéo fortement dosée en vintage.Si à sa création il ne s’agissait que d’un label, OVO est devenu depuis une vraie marque. Drake et son équipe ne cessent de faire grandir leurs trois initiales. Non seulement October Very Own sponsorise des artistes, mais c’est aussi devenu une marque de vêtements.