Pancake Sisters est la première pancakerie à avoir ouvert ses portes à Paris. Karine et Sonia, 2 passionnées de cuisine ont décidé de développer un nouveau concept original autour du pancake. Exit les bon gros pancakes bien lourds, ici on les prépare exclusivement à partir d’ingrédients bio.La levure a été remplacée par des œufs battus en neige pour obtenir une texture plus légère que dans la recette traditionnelle. Les 2 pancake-addicts ont même remplacé le lait de vache de la recette par du lait d’avoine et développé une version du pancake « sans gluten ».Autre idée originale, les 2 jeunes femmes ont eu l’idée de créer une version sandwich (donc salée) à base de pancake, malicieusement appelé « le Panster ». Il s’agit simplement de garniture coincée entre 2 beaux pancakes salées au gout betterave, potimarron, au sésame…

Pancake Night Fever est une nouvelle pancakerie qui ouvert récemment ses portes sur une terre déjà bien conquise par la crêpe : la Normandie. Cette pancakerie est tenue par Lise, une Anglaise installée à Caen. L’ambiance y est vintage avec des objets et photos de stars américaines des années 80. Ici on a joué la carte du pancake bio mais consistant et généreux. Une version salée, proche d’une galette.Le pancake n’inspire pas que les gourmands. Il inspire aussi les artistes. Ainsi, Nathan Shields fait le buzz sur internet en ce moment. Cegraphiste de formation est un virtuose du pancake. En jouant avec les temps de cuisson de la pâte, il a réussi à recréer les personnages de la série The Walking Dead. Sur le site Saipancakes,on retrouve des dizaines de créations artistiques à partir de simples pancakes.

Et tous les ans, le pancake a sa journée de gloire : le Pancake Day est l’équivalent de notre Mardi Gras chez nos voisins anglais. Comme chez nous il marque la veille du début du Carême. Le prochain pancake day aura lieu le 17 février 2015. Si, ce jour là, les Français aiment se déguiser, les Anglais s’amusent, eux, à faire des courses de pancakes. Le principe est simple : il faut courir, poêle à la main en faisant sauter la crêpe sans la faire tomber.