Parce que cette page web doit avoir sa place dans vos favoris à côté de Google. Drake x Google, c’est le nouveau moteur de recherche à utiliser avec vos woes.Si Drake compte un nombre d’applications conséquent le mettant en scène, le rappeur de Toronto peut envoyer à ses sbires ce nouvel URL. « Let Me Drake That For You » est un moteur de recherche qui vous permettra de trouver un contenu lié à l’artiste et à un mot clé. Pour cela i vous suffira de le taper dans la barre de recherche. « Cherchez quelque chose, découvrez comment cela est lié à Drake. Tout ce que vous ne pensiez pas avoir besoin dans votre vie » peut-on lire sur le site créé par le développeur américain Tyler Smith.

 Le principe est simple, taper un mot dans la barre de rechercher, appuyez sur « Drake Search » et vous tomberez sur ce qui correspond à votre recherche. Pour l’instant seules des vidéos et des mêmes remontent rapidement. En revanche si le mot visé n’est pas encore dans la base de données vous tomberez sur le message suivant : « Fuck a fake search where’s your real search at » suivi de « Il semblerait que Drake se foute un peu de ça. Mais gardez la tête haute ». L’URL lmdraketfy.com est à partager avec vos Woes. Découvrez également les cartes de Saint Valentin version Drake.Récemment le rappeur Meek Mill prenait à partie Drake sur Twitter révélant que celui-ci n’écrivait pas tous ses textes. Drizzy a pris le temps d’écrire une chanson pour répondre à ces accusations et Air Jordan semble apprécier.

Twitter est de plus en plus le front de plusieurs guerres orales. La dernière ? Meek Mill qui lance une bombe dans un tweet le 22 juillet dernier. Selon lui Drake, qui a collaboré sur son dernier album, n’aurait pas écrit ses propres lignes sur le feat R.I.C.O disponible sur le dernier album de Meek Mill Dreams Worth More Than Money. Le réseau social s’est alors enflammé et de nombreux soutiens envers Drake ont commencé à fleurir mettant en lumière un corps de métier peu connu mais pourtant souvent utilisé par d’autres mastodontes de la musique rap : les ghostwriter. Ces derniers jours on apprendra que Kanye West ou encore Drake font parfois appel à des co-auteurs. Si dans la musique pop ou électro ou musique dite « française » il est très commun d’avoir un album entièrement écrit par un auteur différent de l’interprète, la co-écriture reste tabou dans le milieu du rap.