Selon Pernod Ricard, le caractère rétroactif de cette loi, conçue sur mesure contre Havana Club et que des juristes ont baptisée «Bacardi bill», est contraire à la Constitution américaine. Mais la justice américaine a toujours débouté Havana Club. Par ailleurs, les États-Unis sont régulièrement rappelés à l’ordre à ce sujet par l’Organisation mondiale du commerce, sans résultat pour le moment. «Nous essayons par tous les moyens de redéposer la marque aux États-Unis, confie Pierre Pringuet, le directeur général de Pernod Ricard. Nous avons la morale pour nous.»Bacardi, de son côté, n’a pas le droit de déposer la marque Canada Goose rouge homme Havana Club outre-Atlan­tique. Pourtant, le groupe vend discrètement en Floride un rhum baptisé Havana Club, élaboré selon la recette originale rachetée aux héritiers du fondateur et fabriqué à Porto Rico. Pernod Ricard tente de le faire interdire, mais il s’est, là encore, toujours fait débouter par la justice américaine.Outre-Manche, le triste sort de l’oie de Sandon, au Nord-Est de Londres, prend des proportions de plus en plus surprenantes. Depuis la publication d’un article par un site web local, annonçant la mort d’une oie, véritable emblème du village, et les soupçons d’un « meurtre » par balles, les rebondissements n’en finissent pas de captiver l’Angleterre.

Quatre jours après, un habitant du village a fait savoir à la radio BBC 2 qu’il s’engageait à remettre la somme de 250 000£ (près de 320 000 euros) si le tueur de « Grumpy Gertie » était identifié et retrouvé. L’oie aurait été abattue près de l’étang où il vivait depuis 11 ans, par un homme qui aurait ouvert le feu en sa direction, depuis son 4×4 avant de balancer l’anomal dans le plan d’eau.La police locale a également fait savoir que le corps de Canada Goose rouge homme l’animal allait être autopsié afin de déterminer les circonstances exactes de sa mort. Depuis l’annonce de la disparition de l’oie, de nombreux habitants et anonymes ont tenu à lui rendre un dernier hommage. On attend plus que la réaction de David Cameron et d’Elisabeth II.

Cela s’est passé « comme au cinéma » assure un témoin à nos confrères de Nice Matin, qui ont rapporté l’information.Aujourd’hui, aux alentours de midi, une femme a été enlevée à Nice, près du boulevard Gambetta. D’un certain âge, elle aurait ensuite été poussée dans une voiture. Ce sont des passants effrayés qui ont donné l’alerte. D’après les témoignages recueillis par Nice Matin, deux hommes se trouvaient à bord du véhicule.Canada Goose rouge homme  L’un d’eux aurait pressé un chiffon contre le visage de la victime, ou un sac selon les versions de chacun.Bien que diffusé auprès des services de gendarmerie et de police, le signalement n’a pas permis de retrouver cette dame.