Il a quelques jours le net découvrait le nouveau tatouage emoji (les mains jointes) de Drake. Dr Woo, un tatoueur du Shamrock Social Club, salon de tatouage des stars, avait posté sur Instagram sa dernière création pour la rappeur canadien. Drizzy avait pioché dans le clavier emoji pour ce nouveau tattoo. Les réactions suite à cette révélation avaient été nombreuses sur la toile. Un Tumblr intitulé Drake’s Emoji Tattoos a imaginé les autres choix que le jeune homme aurait pu faire. Quel modèle voulez vous ? Le Drake version smiley qui pleure, ou celui avec les amoureux tatoués dans le cou ? Plus d’actu sur DrakeKanye West, Drake, Jay-Z… Qui est le plus riche ? ClassementDrake et LeBron James en studio ?

Si Apple n’a pas réagit, c’est le dj et manager de Drake qui rapporte au site BuzzFeed une précision importante. C’est Drake en personne qui ne voulait pas apparaître sur le site, trouvant cela déplacé alors qu’il est en affaire avec la marque à la pomme. De plus, « Apple n’a pas le pouvoir de nous (Drake et son manager, ndlr) empêcher de faire partie de ce live stream. » précise le manager, « Les seuls personnes ayant ce pouvoir son Cash Money et Universal, qui sont nos partenaires. ». En voulant faire passer Apple pour le grand méchant Loup, Tidal a commis une énorme bourde pouvant égratigner son image. Car comme le précise une dernière fois l’homme en charge de la carrière de Drake, « On était ici pour participer au bénéfice de la Nouvelle-Orléans » et il semble que le site de streaming musical de Jay-Z l’ai oublié.

Les connexions internet des banques en Suisse sont de plus en plus mal notées Cybersécurité L’application Banquignols réévalue tous les deux jours la qualité des sites de 186 enseignes De «globalement mauvaises»,les moyennes passent à «inquiétantes»On reprend les mêmes et on recommence. Mercredi, Cédric Jeanneret, membre du Parti pirate vaudois, a publié un test de la qualité des sites web et des portails e-banking de 186 banques en Suisse. Grâce à une application baptisée «Banquignols» , il a réitéré l’exercice vendredi. Mais en poussant un peu plus la contrainte en ligne. Constat: les performances web des établissements se sont sérieusement détériorées.